Retour liste compagnies

LA COMPAGNIE DU BONHOMME

La visite de la vieille dame @Emile Zeizig
Romulus le grand @Emile Zeizig

La compagnie

La compagnie du Bonhomme se créée à Lyon en 2000 sous l’impulsion d’élèves diplomés de l’ENSATT. Entre 2000 et 2006, quatre textes de Sarah Fourage sont mis en scène par Marie-Sophie Ferdane et donnés aux Subsistances, au Théâtre du Point du Jour et au Théâtre des Célestins.
En 2010, Thomas Poulard, membre fondateur de la compagnie, en reprend la direction artistique. Il co-met en scène avec Adeline Benamara « Triptyque.com ou… ma langue au diable, montage de 3 pièces courtes écrites par Sarah Fourage, Gilles Granouillet et Sophie Lannefranque. Ce projet est coproduit par le Groupe des 20 en Rhône-Alpes et reçoit notamment le soutien de la DRAC Rhône-Alpes et de l’ADAMI.

En 2012, s’ouvre un nouveau cycle autour de l’écriture de Friedrich Durrenmatt, auteur suisse allemand de la deuxième moitié du 20ème siècle. Il monte « Les physiciens » au cours de la saison 2012-13, spectacle coproduit par le Théâtre de Vienne avec le soutien de la DRAC et de la Région Rhône-Alpes. En 2014, il montera l’un des textes les plus connus de cet auteur suisse : « La visite de la vieille dame » écrit en … autour de la problématique de la justice, de la vengeance et de la cupidité

CREATION

ROMULUS LE GRAND, de Friedrich Durrenmatt
Mise en scène : Thomas Poulard

Mars 476 après JC, l’empire romain d’occident vit ses derniers jours. Les caisses sont vides, l’état est en faillite. Un messager annonce l’invasion inexorable de l’Italie par les hordes barbares venus de Germanie. Romulus, le dernier empereur de Rome, vit retranché dans sa résidence d’été. Autour de lui, sa famille et ses ministres le pressent d’agir et de résister face à la débâcle annoncée. Imperturbable malgré les mauvaises nouvelles, Romulus se préoccupe de son petit-déjeuner et du rendement de son élevage de poules : « JE NE VOUDRAIS PAS DÉRANGER LE COURS DE L’HISTOIRE. » Indifférence ? Défaitisme ? Et si derrière cette apparente passivité, se cachait un réel projet politique ?
Avec « Romulus le grand – Comédie historique en marge de l’histoire », finie la figure du tyran sanguinaire ou de l’homme providentiel qui galvanise les foules. Ecrite en 1948, la pièce parle de la faillite des idéologies, de la chute d’une civilisation et de la trop lourde responsabilité de l’exercice de l’Etat. Une pièce prophétique ?

Avec Adeline Benamara, Stephan Castang, Jean-Rémi Chaize, Sylvain Delcourt, Nicolas Giret-Famin
Scénographie : Amandine Livet
Lumières : Pierre Langlois
Son : Clément-Marie Mathieu
Costumes : Sigolène Petey

DIFFUSION

ROMULUS LE GRAND, de Friedrich Durrenmatt

18 janvier 2018 – Théâtre Astrée, Villeurbanne
19 janvier 2018 – Théâtre des Feuillants, Dijon
27 mars 2018 – Le Rive-Gauche, Saint-Etienne du Rouvray
31 mars 2018 – Maison de la Culture, Firminy

 

  • Dossier de présentation – LA VISITE DE LA VIEILLE DAME Télécharger
  • Revue de presse – LA VISITE DE LA VIEILLE DAME Télécharger
  • Dossier de présentation – ROMULUS LE GRAND Télécharger